La Petite Maison ACIS

location48team48Treatment48info48location48 Rue des Acacias, 8 - 1450 CHASTRE 
Administration 010/65.39.50  | Fax : 010/65.39.70  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Service médical et consultations | Fax: 010/65.39.80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lits de crise (en attente d'ouverture) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


info48INFORMATIONS

QUEL PUBLIC ?  petitemaison300
Enfants, adolescents, jeunes adultes de 5 à 20 ans (entrée obligatoire avant 18 ans).
QUELLES PATHOLOGIES ?

Prise en charge de pathologies allant des troubles graves du développement aux pathologies sévères de la personnalité et de l'humeur.

La plupart des diagnostics posés sont multiples.

La sévérité des facteurs de stress psychosociaux associés à la pathologie mentale aggrave l'inadaptation au milieu de vie, ce qui nécessite et justifie souvent une hospitalisation couplée à un travail de réadaptation psycho-sociale.

REFUS, LIMITES, RÉORIENTATIONS.
POSSIBILITÉ DE PRISE EN CHARGE EN URGENCE ?
NOMBRE DE LITS.

56 lits K complets (jour et nuit).

7 lits K de jour.

Au 1er janvier 2017 : 56 lits K + 7 lits de jour.

A QUI S'ADRESSER ?
CONDITIONS D'ADMISSION.

-  La demande de prise en charge doit être rédigée par un médecin spécialiste en psychiatrie ou en neuropsychiatrie ou en pédiatrie et neurologie pédiatrique ou en pédiatrie et réadaptation pour handicapés psychiques, extérieur à La Petite Maison ACIS.

- La demande est traitée en réunion de pré-admission et peut déboucher sur un processus de consultation.

- Il n'y a pas de période d'essai systématisée.

- Les demandes d'admission en lit de crise font l'objet d'un processus spécifique.

- L'hôpital n'a pas vocation de se substituer au lieu de vie du jeune (familial ou institutionnel) : obligation de retours réguliers du patient dans ce lieu de vie (1 WE/2 + une partie des vacances scolaires).

- Le projet thérapeutique et de réadaptation fonctionnelle mis au point pour chaque patient inclut une scolarité à temps plein.

DURÉE D'HOSPITALISATION.

La durée moyenne est de 15 mois.

LANGUES ÉTRANGÈRES PRATIQUÉES.

Non.

ACCÈS EN TRANSPORT EN COMMUN

A proximité de la gare de Chastre (ligne Bruxelles-Namur).

POSSIBILITÉ DE VISITES À DOMICILE, DE DÉPLACEMENTS PAR L'ÉQUIPE.

Oui, ponctuellement.


Treatment48
TRAITEMENTS ET SERVICES PROPOSESteam48info48

 

OBJECTIF :

Obtenir la réinsertion du patient dans son milieu de vie ; comprendre les interactions entre la pathologie du jeune et son entourage ; aider tant le jeune que son entourage.

MOYENS :
APPROCHE THÉORIQUE :
LES UNITÉS DE SOINS :

- Les GENÊTS : les douze enfants accueillis aux Genêts souffrent de pathologies et de troubles du comportement associés qui ont comme effet de les mettre à l'écart des circuits traditionnels, de leur place à l'école, dans la famille, dans le social.  Il s'agit  le plus souvent de situations d'autisme, de psychose ou de névrose grave.

En équipe, notre tâche sera de nous faire partenaire de l'enfant pour le rencontrer là où il en est, pour ensuite le soutenir à élaborer une construction singulière, qui lui permettra de rétablir du lien social et de trouver une place nouvelle dans son réseau familial, scolaire ou institutionnel.

- La TOULINE : l'unité la Touline accueille, en hospitalisation jour/nuit, neuf enfants en âge de scolarité primaire et en hospitalisation de jour, sept enfants âgés de 5 à 10 ans. 

Nos jeunes patients ont reçu avant que nous les rencontrions un diagnostic psychiatrique : autisme, psychose avec ou sans déficit associé, trouble de l'attachement, névrose grave, trouble envahissant du développement.

Ce n'est pas tant le diagnostic, qui amène la décision de l'hospitalisation, que le moment de crise que ces enfants traversent.

C'est cette crise que nous prenons en compte.  Cette crise met à mal la place de l'enfant dans sa famille ou son lieu de vie.  Cette crise met l'enfant à mal dans sa possibilité de "faire avec" le monde qui l'entoure.

En ce qui concerne les enfants pris en charge en hôpital de jour, l'accent sera mis sur un travail visant à les outiller dans les différents registres du développement (psycho-affectif, cognitif, moteur, comportemental) pour rendre possible une (ré)intégration dans le circuit scolaire.

- La MOSAÏQUE : l'unité "Mosaïque" s'adresse principalement à des jeunes du deuxième et troisième cycle de scolarité primaire ou du début de scolarité secondaire (8-14 ans au moment de l'admission) présentant d'importants troubles des sphères relationnelles et comportementales (violence, repli sur soi, troubles narcissiques majeurs, accumulations d'expériences d'échec, manque de repères identificatoires dans une histoire transgénérationnelle souvent fort perturbée,...).

Les patients admis dans l'unité ne présentent pas de déficit neurologique, cognitif et/ou intellectuel majeur, susceptible d'entraver une approche "en groupe" et un travail sur les représentations qu'ils se font de leur histoire, de leurs difficultés et de leur projet de vie.

- Le C.H.A. : le Centre Hospitalier pour Adolescents accueille des adolescents de 12 à 18 ans présentant, à travers une symptomatologie variée (de type psychotique ou névrotique) un état de grande souffrance psychique entravant gravement leurs liens aux autres et au monde.  Pour la plupart d'entre eux, l'entrée dans l'adolescence est un passage particulièrement fragilisant venant se greffer sur une histoire déjà complexe et douloureuse (rupture de liens précoces, adoption, dépression, précarité, décrochage scolaire,...).

La prise en charge "à plusieurs" proposée par l'équipe pluridisciplinaire du C.H.A. s'appuie sur différents moments ponctuant l'espace et le temps.

- La JETEE : la Jetée accueille douze adolescents (garçons et filles) âgés de 12 à 18 ans, souffrant de troubles psychiques divers dont l'expression est particulière à cet âge : troubles de l'identité, séquelles de carences affectives précoces et de placements successifs, décompensations psychotiques, décompensations  post-traumatiques (abus, maltraitance, situations de guerre, etc.), troubles dépressifs.

Avant l'entrée, des consultations ont pour but d'évaluer l'utilité d'une hospitalisation et d'élaborer avec le jeune, sa famille et les intervenants un projet pour l'après hospitalisation.   Ce projet sera évalué régulièrement.


team48
EQUIPETreatment48info48

DIRECTRICE GÉNÉRALE :
MÉDECIN EN CHEF :
MÉDECINS PSYCHIATRES, CHEFS DE SERVICE

PEDIATRES

CHEF DU DEPARTEMENT INFIRMIER :
RESPONSABLE DE LA COORDINATION DES SOINS PSYCHO-EDUCATIFS :
RESPONSABLES DES UNITÉS DE SOINS :

LA MOSAÏQUE :

LE C.H.A. :

LA TOULINE :

LA JETEE :

LES GENETS :

ASSISTANT SOCIAL :
SECRÉTAIRES

Imprimer